RDV de la semaine

Lundi 2 juillet

MS/GS/CP/CE/CM 

Bibliothèque municipale (dernière restitution)

 

 

Jeudi 5 juillet

ECOLE

Rencontre sportive avec Yannick

 

 

Vendredi 6 juillet

ECOLE

Vacances d'été 

Réglés comme une montre... pas suisse

Fatigués par le rythme effréné de cette première moitié de séjour, les élèves se sont réveillés dans une forme peu olympique ce matin, malgré la promesse d’une journée dépaysante, la Suisse au programme. Il faut dire que nous avions avancé le réveil de 10 minutes...

 

Nous devions en effet sauter dans le car de JR à 8h30 précises. La parenthèse bleue vite refermée la neige nous a joué des tours, rendant la route jusqu’à Thonon difficile et les chaines nécessaires.


Arrivés à 10h00 à l’Ecomusée de la pêche (soit avec une demi-heure de retard), au bord du Léman, nous avons vite entamé la visite. Séparés en deux groupes, certains ont pu visionner un film dans une guérite puis se promener le long du Léman en observant les canards et les foulques chers à Yannick, féru d’ornithologie, qui y est allé de son cours magistral auprès des élèves -bluffant-). D’autres ont d’abord découvert l’évolution du métier de pêcheur puis sont partis observer la faune du lac soit auprès d’aquariums ou d’animaux empaillés.

Si le métier de pêcheur sur le Léman, comme ailleurs, impose le respect pour sa difficulté (‘’ils doivent se lever à 3 heures’’), la technique de reproduction, un peu moins: ‘’c’est dégoûtant quand les pêcheurs appuient sur le ventre de la femelle pour récupérer les œufs !’’

Chez les poissons, si le fera et la perche sont les plus péchés au sein du lac, c’est le brochet qui remporte le titre du poisson le plus impressionnant ou le plus terrifiant : ‘’il a plus de 700 dents, et il gobe les poissons; c’est comme moi quand je n’aime pas les aliments, comme les lentilles par exemple’’ (au menu vendredi et dimanche derniers par ailleurs…) nous a résumé Mathilde.

Nous avons conclu la visite en découvrant qu’il existe une frontière virtuelle sur le Léman, séparant la France et la Suisse (seulement 40% du lac appartient à la France.) Objectif était donné aux élèves de la voir au moment de la traversée à venir du lac (ha, ha…)

Le retard pris dès le matin allait nous poursuivre toute la journée. Victimes de nombreux feux rouges, des livreurs en fourgonnettes garés en double-file, nous arrivâmes à l’embarcadère d’Evian à 11h43, pour un départ à 11h45. Mission fut confiée à Yannick, le car garé, de filer à la vitesse d’Usain Bolt signaler au commandant du bateau que nous allions embarquer incessamment sous peu. Mission accomplie, nous pûmes monter à bord, dans la pagaille, certes, mais contents de prendre la direction de la Suisse que nous observions avec envie depuis les fenêtres du car nous conduisant de Thonon à Evian, par le bateau.


La traversée s’est déroulée calmement, dans un certain confort propre à la rigueur suisse. A peine le temps pour beaucoup de faire un saut aux toilettes (ceux du car étant fermés jusqu’au départ vers Plomodiern), de chercher la frontière virtuelle, que nous accostions déjà en terres helvètes, au port de Lausanne.

Nous avons pris le temps de pique-niquer, tranquillement, dans une salle mise à notre disposition par le centre socioculturel de Lausanne. Pour une fois, nous n’avions pas le regard coincé sur le chronomètre, et avons savouré le copieux sandwich mis à notre disposition par l’hébergement, avant de conclure notre repas avec un peu de fromage, une madeleine, une pomme et un Mars, rien que ça.

Après un peu de ménage assuré par les parents, nous avons pris le chemin du Musée Olympique, tout proche de la salle que nous quittions.

Nous y sommes arrivés à 14h00. Les visites guidées ne démarrant qu’à 15h00, les élèves ont pu, en petits groupes et accompagnés de parents, visiter l’exposition permanente après que nous ayons pris le temps d'observer sur la terrasse du musée le Léman et la France en arrière-plan.

Voici pêle-mêle quelques photos de ce que vous pouvez voir dans l'exposition permanente.

La visite guidée a commencé à l'heure annoncée. Elles se partageait en deux temps: un à l'étage des jeux antiques, l'autre au sein d'une ''salle de jeux''.

Les jeux antiques s'opposent aux jeux modernes (entamés en 1896). Les élèves ont noté qu'à l'époque, seuls les hommes participaient aux jeux d'Olympie, les femmes en étant exclues. Par ailleurs, ils concouraient nus ce qui n'a pas manqué de faire rigoler tout le monde ! Les compétitions, enfin, s'apparentaient à des épreuves qui existent toujours comme les sauts et les lancers. Par contre, les courses de char ont impressionné les élèves par leur dangerosité.

La deuxième partie offre aux enfants la possibilité de s'exercer à certains sports, presque ''comme à l'époque'': boxe, perche, disque... L'accent est mis sur le caractère rudimentaire du matériel de l'époque antique, mais également sur la dureté des oppositions: ainsi les boxeurs s'enroulaient un élastique autour des mains dans lequel ils pouvaient coincer du métal ou du bois !

Ce deuxième temps était l'occasion pour les élèves d'être également initiés aux recherches archéologiques, qui permettent de justifier toutes les connaissances dispensées par le musée quant à l'antiquité.

Enfin, les élèves ont été sensibilisés à la valeur d'une victoire olympique pour un athlète lorsqu'elle est mise en perspective avec son investissement et ses sacrifices dans sa discipline. Une sensibilisation qui se conclue par un cadeau sans nom au regard de la valeur de l'objet: la possibilité de toucher une vraie médaille d'or (celle des jeux d'Atlanta 1996).

En conclusion de cette visite que les amateurs de sport comme les amateurs de sciences ou d'histoire n'ont pas vu passer, un temps récréatif était proposé aux élèves à un étage appelé ''Games'' (Jeux) où les enfants pouvaient tester leur équilibre, leurs réflexes, leur adresse ou même de se détendre (important pour les professeurs) à l'écoute de conseils de relaxation diffusés par un casque audio... 

A 17h00, il était de remonter dans le car qui nous avait rejoints à Lausanne, pour un retour prévu à l'hébergement vers 18h45... En théorie. Les bouchons sont-ils une spécialité suisse comme le fromage ou le chocolat ? Toujours est-il que nous sommes arrivés à 20h10 à l'hébergement !

Décidément, s'il avait fallu être compétitifs aujourd'hui, le chronomètre n'aurait pas été notre ami !

Bravo à Yannick toutefois, qui a justifié tout le talent sportif qu'on lui connait à l'occasion de son 100m au port d'Evian (il me semble plus à l'aise des chaussures aux pieds que sur des skis !)

A demain...

Écrire commentaire

Commentaires: 17
  • #1

    Mamou Roudaut (mercredi, 20 janvier 2016 07:48)

    Malgré les petits "accrocs" horaires au départ et au retour : tout est bien qui finit bien ! Je vous envie
    tous d'avoir pu découvrir tant de choses et de belles choses en un temps si limité. Encore Merci aux
    reporters dynamiques qui accompagnent nos petits. Bonne journée à tous et gros bisous à Moana

  • #2

    JOLY (mercredi, 20 janvier 2016 08:00)

    Le rendez-vous du matin est toujours aussi savoureux, mille mercis pour tout le temps passé à poster ces comptes-rendus détaillés et très instructifs. Gaëtan tu as une chance inouie. Les enfants vont rentrer ponctuels? Formidable!!!

  • #3

    Poeuf-thomassin (mercredi, 20 janvier 2016 08:55)

    C était la course hier! Mais que de choses à nous raconter! Je vois que ma belette dort bien

  • #4

    Marie-France (mercredi, 20 janvier 2016 09:35)

    Un grand merci à tous les auteurs de ce magnifique blog, il permet aux petits de l'école (et aux plus grands également!) de se familiariser avec la montagne, la neige et ses plaisirs. Quelle belle "leçon de choses"!Cela donne même envie à certains enfants de grandir très vite pour goûter à cette aventure!

  • #5

    Famille Bel (mercredi, 20 janvier 2016 09:47)

    Bonjour à tous, si la rédaction d un blog figurait comme épreuve aux jeux olympiques je suis certain que Hervé ramènerait une médaille d'Or. Bravo et merci pour le plaisir que vous nous apportez chaque matin avec vos reportages.
    Super voyage et bravo pour l'organisation.
    Bonne fête aux Sébastien
    Gros bisous à Laurène on pense à toi.
    papa maman

  • #6

    Laurine Guézénoc (mercredi, 20 janvier 2016 10:50)

    Coucou!
    J'aimerais bien être à ta place Riwan. Ça a l'air vraiment super !!!
    Vivement dans 2 ans que je puisse y aller aussi avec mes copains et copines de classe.
    J'ai trop hâte de vous revoir, Papa et Riwan!
    Bisous à tout le monde.

    Laurine

  • #7

    Marie jo (mercredi, 20 janvier 2016 11:13)

    Bisous a glwadys

  • #8

    Lisa GUEGUEN (mercredi, 20 janvier 2016 11:29)

    C'est pas juste !!!!! Nous ont a mit juste un bras en Suisse !!!!! Mais bon, pour le retard vous pourriez dires que c'est la faute de Yannick qui était tombé dans l'eau, et le temps de le repêcher, le bateau était déjà partit. Du coup vous avez du attendre un autre bateau !!! Voilà on peut dire ça non ?
    Bisous !

  • #9

    B. Charon (mercredi, 20 janvier 2016 14:11)

    Encore bravo ,et surtout un grand merci à toute l'équipe qui encadre les enfants .Merci Lucie pour ta jolie carte ,nous t'embrassons et à samedi ,nous serons là pour ton retour .Grand père et Mamie.

  • #10

    Gurvan (mercredi, 20 janvier 2016 14:22)

    Quelle chance j'aurai bien aimé aller en Suisse voir le Musée Olympique!!!
    Bisous à tout le monde et un plus gros pour Moana

  • #11

    famille le coq (mercredi, 20 janvier 2016 14:34)

    bonjour que ca donne envie tout ca !!!!!!c est trop bien et merci encore bisous à Eloise de nous tous .

  • #12

    Yvonik .T (mercredi, 20 janvier 2016 18:07)

    Salut a tous les skieurs apprentis. Coucou a loulou particulièrement, on a bien reçu ta carte, profite bien de cette neige et éclate toi! biz
    Bon courage aux encadrants ça touche bientôt à sa fin, bonne ou mauvaise nouvelle je sais pas...
    Bon "planté de bâtons" à tout le monde

  • #13

    DEPARTE-GUYOMAR (mercredi, 20 janvier 2016 19:19)

    Coucou à tous et à Ambre
    Drôle de voir le Léman et Lausanne sous la neige.
    Cet été j'y suis allée, mais il faisait tellement chaud que nous avons eu la paresse de visiter le musée olympique. Mamie Cath

  • #14

    Léonie et Elise (mercredi, 20 janvier 2016 19:25)

    Je regarde le blog tous les jours avec Elise, ça me rappelle de très bons souvenirs, les comptes rendus de vos journées sont vraiment supers. Elise a hâte d'y être en classe de neige dans 2 ans.
    Bonjour à tout le monde et bisous à Lilou et Estelle.

  • #15

    Laurie kerneis (mercredi, 20 janvier 2016 20:05)

    Merci pour vos nouvelles. Merci pour les magnifiques photos . ( Hervé, peu tu transmettre à mon mari, qu'il pourrait sortir les mains de ses poches et aider les dames à porter les cartons, qui semble lourd) un grand merci à jade pour sa belle carte postale! Bisous

  • #16

    Famille Le Meur (mercredi, 20 janvier 2016 21:26)

    Merci pour ses nouvelles et photos que nous attendons avec impatience chaque matin.
    Nous constatons que Moana dort bien !!!!
    Nous penserons très fort à toi demain ma puce pour l'épreuve des diplômes. Gros gros bisous ma chérie et amuse toi bien !

    Ps: Bonnes fêtes aux Sébastien.

  • #17

    Famille Tauziet (jeudi, 21 janvier 2016 00:17)

    Un petit coucou d'encouragement pour tous les champions qui se préparent au grand jour ! Avec une très forte envie d'admirer vos exploits !
    Profitez à fond des dernières descentes !!!
    Gros bisous à toi Mathoune