La classe des GS (chez Marina)

Le gâteau de juin juillet.

 

Au mois de juin, Elynn et Anne ont fêté leurs 6 ans ; Paula les fêtera au mois de juillet. C'était donc pour nous le dernier gâteau de l'année que nous préparions. Marina nous a donc proposé de choisir entre toutes les recettes déjà testées par nos soin. Nous avons donc voté : et avec 6 voix, c'est le gâteau au chocolat qui a été l'heureux élu !

Un très bon anniversaire à Elynn et Anne, et avec un peu d'avance à Paula !

 

Maintenant place aux images !

 Lectures : merci les CM2 !

 

Le 13 juin dernier, les élèves de CM1 étaient à Jersey, nous avons donc accueilli dans les classes maternelles les élèves de CM2 . Ces derniers, après avoir fait le travail demandé par Hervé, ont pris le temps de nous lire des histoires pour terminer la matinée. Et comme il faisait très beau, nous sommes allés dans le jardin .

Un grand merci à Moana, Nolan, Ewen, Gwladys et Maeva !

Boucles et feutres fins.

 

En graphisme la semaine dernière, nous avons poursuivi le travail sur les boucles. Sur une grande feuille prise dans le sens de la longueur, nous devions tracer au feutre fin des lignes de petites boucles en suivant le dessin des boucles noires. Il fallait rester bien concentré pour maintenir notre geste pour produire de belles boucles en respectant les trajectoires durant tout l'exercice, gérer l'espace, bien délier notre poignet.

 

Grâce à cet exercice, on renforce notre préparation à bien écrire en cursive les lettres b, f, h, j , k ,l, y, et z.

Un vide poches pour... la fête des parents !

 

Dès notre retour de vacances, nous avons discuté pour savoir ce que nous allions faire pour les mamans et les papas, pour leurs fêtes. Nous avons regardé le calendrier, et avec Marina nous nous sommes vite rendus compte qu'il y avait peu de temps pour préparer un cadeau chacun. Et en fait, la décision fut prise de préparer un cadeau pour la famille, cadeau que l'on donnerait entre les deux fêtes, c'est à dire entre le 28 mai et le 18 juin. Marina nous a proposé de travailler à nouveau le modelage avec de l'argile pour faire un vide poches. Tout d'abord, nous avons longuement malaxé l'argile, pour la rendre le plus souple possible et lui donner la forme ( a peu près) d'un grand bateau.

A l'aide d'un cure dents, nous devions ensuite le décorer de quelques graphismes.

Et enfin, au bout d'une dizaine de jours, nous avons choisi deux couleurs et avons peint notre ouvrage.

Tout cela nous a permis de travailler la motricité fine, nos gestes deviennent de plus en plus précis, ce qui est important car cela va nous aider pour bien écrire en « attaché » .

 

Merci à Corine et Nadine pour leur précieuse aide, comme à chaque fois !

Rafara....

 

Durant cette période nous étudions un conte africain, Rafara. C'est l'histoire d'une petite fille que ses grandes sœurs abandonnent dans la forêt. Rafara se retrouve alors prisonnière de Trimobe, le monstre. Celui-ci attend qu'elle soit bien grasse pour la manger. Un soir, la fillette est aidée par une mystérieuse souris et elle s'échappe en possession de trois objets qui la sauveront. Grâce à son intuition et aux cadeaux de la souris, Rafara rentre chez elle saine et sauve...

 

Nous découvrons ainsi  des jeux qui nous permettent de travailler de nombreuses compétences notamment dans le domaine mathématiques.

Nous apprenons à comparer des quantités, associer le nom de nombres connus avec leur écriture chiffrée, dénombrer le nombre d'éléments d'un ensemble...

 

Le but du jeu ici : ramasser le plus de jetons sur le chemin entre l’antre de Trimobe le monstre et la case de Rafara.

Bandes de papier et feutres fins de couleur.

 

Lors de cette activité, nous avons dû tracer des boucles en respectant des trajectoires et en conservant le sens de rotation, il fallait maîtriser l'espace proposé et ainsi se préparer à écrire les lettres , b, f, h, j ,k , l , y , z.

 

Adapter le geste à la configuration de notre support était une autre des contraintes de ce travail.

Le gâteau du mois de mai.

 

Après un mois d'avril sans anniversaire, au mois de mai nous avons eu l'occasion de renouer avec notre tradition .En effet, pour fêter les anniversaires de Charlotte, Neven, Manon, Maxime et Margot Audic, nous avons préparé un gâteau aux poires. Trois équipes de pâtissiers, aidés par Corine, Tivizio et Marina ont préparé ustensiles et ingrédients avant de se lancer.

Nous nous sommes ensuite réunis en fin de journée sous le préau afin de partager les gâteaux.

Un très bon anniversaire à tous les 5 !

 

Et maintenant place aux images...

Le 24 avril, jour de la rentrée : découverte de l'ambulance.

 

Après les vacances de Pâques, nous avons découvert l'ambulance et le métier d'ambulancier. Le papa d'Emmy (CP) et de Léna (CM1) a garé son ambulance dans le jardin, et il nous a montré le matériel qu'il utilise dans son travail.

Tout d'abord, il nous a dit qu'il fallait porter une montre pour gérer son temps, car chaque minute est importante pour sauver une personne.

Ensuite, il y a le thermomètre pour prendre la température de la victime,

le stéthoscope, qui sert à écouter le cœur. Reynald nous a même appris que c'est un monsieur de Douarnenez qui l'a inventé, Théophile Laennec.

Nous avons vu le tensiomètre, le masque pour bien respirer, le collier cervical, les attelles, pour protéger les membres. Les victimes sont installées sur un brancard, comme ça on les transporte et on peut les surveiller. Il y a aussi un matelas, qui sert quand il y a parfois des naissances ; et aussi un kit  avec tout ce qu'il faut dedans pour l'arrivée du bébé, car parfois l'ambulance n'a pas le temps d'emmener la maman à l'hôpital si le bébé est trop pressé d'arriver.

Et à la fin, on a même découvert que les ambulanciers avaient des devoirs à faire : ils ont comme un cahier, qu’ils doivent remplir pour bien expliquer ce qui s'est passé, et aussi les informations sur la santé de la personne. Il y a des cases rouges et des cases blanches, plus on remplit de cases blanches, moins c'est grave et c'est ce cahier qu'ils montrent aux docteurs à l'hôpital,

Il existe 4 ambulances différentes, et les ambulanciers sont toujours par deux ; il faut conduire doucement pour le confort du blessé et les soins qu'on doit lui faire.

Si une ambulance roule vite avec le gyrophare, on doit la laisser passer car il faut qu'elle soit vite sur le lieu de l'accident ou de l'intervention pour sauver des gens,

Merci Reynald, on a appris plein de choses.

 

 

Les enfants de GS.

La visite chez les pompiers, le 20 mars.

 

 

Nous avons eu la chance de visiter la caserne des pompiers de Châteaulin. Le meilleur moment : monter dans les camions ! Et certains ont même pu actionner la sirène !

Nuage, drawing gum et feutres fins.

 

 

Voici nos derniers travaux en graphisme. Les objectifs étaient de reproduire des lignes de ponts ascendants et descendants dans différents espaces. Il fallait bien maîtriser ces espaces, affiner le geste pour réduire les tracés et adapter le mouvement du geste à un support immobile. Tout cela nous prépare à bien écrire les lettres m, n, et u en « attaché ».

Une soupe 100% sorcière ! (texte dicté par les enfants)

 

Lundi 6 mars : début du projet avec Anaïs. On a lu le livre Une soupe 100% sorcière.

 

Mardi 7 mars : On a regardé et écouté une vidéo qui raconte l'histoire d'Une soupe 100% sorcière.

 

Vendredi 10 mars : Anaïs a lu trois recettes de cuisine et on devait retenir comment on écrit une recette de cuisine (on met la liste des ingrédients et des ustensiles).

 

Lundi 13 mars : On a inventé notre recette de soupe de sorcière ! On a dicté notre recette à Anaïs et Anaïs écrivait ce qu'on lui disait.

 

Mardi 14 et vendredi 17 mars : avec la tablette numérique d'Anaïs on a pris en photo le chaudron avec nos ingrédients dedans et on a enregistré notre voix.

 

La recette numérique élaborée par les élèves sera mise en ligne après les vacances.

 

 

Des jeux pour découvrir les sons.

 

Chaque semaine, le lundi et le mardi en début d’après midi nous travaillons sur les sons. Tout au long de l’année nous avons fait de nombreux jeux ; et depuis début mars, nous travaillons les « attaques ».Il s’agit de s’entraîner pour bien entendre le premier son de chaque mot. Dans le jeu Le zoo des attaques, on lance chacun notre tour un dé spécial, on doit ensuite placer un pion sur l'animal de notre enclos qui commence par le même son que l'animal du dé; si on tombe sur le "smiley", on place un jeton sur n'importe quel animal .

Dans le jeu Des intrus au zoo par exemple, il fallait mettre dans le même enclos les animaux dont le nom commençait par le même son : le pingouin et le perroquet sont ensemble, et si le chameau s’invite dans le même enclos, il va y avoir....un souci !

 

 

Le gâteau du mois de mars.

Et oui, nous fêtons déjà les anniversaires de mars. Nous avons pris le temps mardi 14 mars de préparer « un gâteau au chocolat express » pour que Maëlys et Amaël puissent souffler leurs 6 bougies. Corine, Anaïs et Marina étaient là pour nous aider. Ce mois-ci, après lecture de la recette, nous devions aller chercher les ingrédients et ustensiles sur l’estrade transformée « en magasin » pour l’occasion. Mais il fallait faire attention, car des intrus s’y étaient glissés…

 

Voici en images les aventures des petits pâtissiers de GS qui sont de plus en plus experts ! 

 

Le gâteau de février.

 

 

 

A peine rentrés de vacances, nous voilà déjà tous en cuisine. Margot Lafosse-Seznec souffle ses 6 bougies ce mois-ci ; et pour l’occasion, c’est un gâteau à l’ananas que nous avons eu le plaisir de préparer ensemble.

 

Une fois les groupes constitués, nous nous mettons au travail avec l’aide de Nadine et de Corine. Et comme c’est le jour du Mardi-Gras, nous voici déguisés !!!

 

Bon anniversaire Margot ! Et bon appétit les gourmands...

 

 

Le gâteau du mois de janvier.

 

 

 

Au mois de janvier, nous avons fêté l’anniversaire de Simon, le premier d’entre nous à souffler ses 6 bougies. Le thème de la galette, des couronnes et des rois étant notre quotidien durant cette période, nous avons préparé...une galette !

 

Comme chaque mois, nous avons partagé de bons moments en préparant nos gâteaux comme en les dégustant. Simon a même eu la fève, bon anniversaire à lui !

 

Nos cartes de vœux.

 

Au mois de janvier, nous avons préparé des cartes de vœux, que nous sommes allés poster il y a une dizaine de jours.

Après avoir travaillé sur les lettres des mots « Bonne année », nous nous sommes exercés afin de l’écrire en « attaché ». Et assez rapidement, tout le monde a écrit sur la carte. En parallèle, avec Corine, nous avons décoré un petit morceau de grillage avec du rafia de couleur, que l’on passait un coup dessus, un coup dessous, tout autour....puis pour décorer notre travail, nous avons modelé et peint de jolies formes. Un peu de paillettes et hop ! A la poste !

Nous étions tout excités d’expédier nos vœux à nos tontons, parrains, marraines, papys, mamies ou amis...

Avant de mettre nos lettres dans la boîte, nous avons vérifié si le code postal, (les chiffres tout en bas) commençait par 29 car il fallait mettre l’enveloppe dans la partie Finistère, et quelques uns d’entre nous avaient d’autres chiffres, c’était donc dans la partie autres départements qu’il fallait les déposer.

 

Très bonne année 2017 à toutes et à tous !

Les défis pâte à modeler.

 

Depuis le début de l’année, chaque semaine Marina nous propose de participer à un défi pâte à modeler. Voici les règles de ce moment que l’on attend chaque semaine avec impatience, le lundi pour les animaux marins, et le mardi pour les animaux sauvages.

Nous devons avec nos mains pour seuls outils modeler des colombins pour former des lettres.

Marina écrit au tableau un modèle, toujours en lien avec le travail de la semaine. Par exemple, après avoir vu La ruée vers l’or, nous devions par équipes de deux écrire CHARLIE CHAPLIN en pâte à modeler, et puis ensuite modeler le personnage de Charlot.

Pour remporter le défi, il faut être les plus rapides, mais il faut aussi que Marina puisse lire ce que l’on a fait !

Cette activité nous permet de travailler la motricité fine, la lecture et l’écriture des lettres, mais aussi nous apprenons à travailler en équipe, à communiquer pour être rapides et efficaces.

Pour les vainqueurs : un stylo, une image et une perle en plus sur la chenille du comportement en fin de semaine ; et si mon équipe arrive à terminer le travail, c’est gagné pour une image, même si l’on n’est pas premiers.

 

Ecrire  « La galette à l’escampette », titre d’un album sur lequel nous avons travaillé est l’un de nos derniers défis pâte à modeler, c’était difficile car nous devions former des lettres « en attaché », mais tout le monde y a mis beaucoup d’énergie !

Une couronne royale.

 

Au mois de janvier, nous avons beaucoup « parlé » couronnes en GS....

 

Nous avons fabriqué des couronnes  royales ! Cela nous a permis de nous exercer à bien respecter un algorithme en traçant à la craie grasse des pierres précieuses, puis nous avons travaillé le tracé des boucles, pour ensuite avec nos petits doigts agiles recouvrir le tracé de laine, quelques volutes dorées ou argentées, et Hop ! Voici les rois et reines de GS !

Le concours de couronnes !

 

Depuis la rentrée des dernières vacances, un grand concours de couronne rythme la vie de l’école. En compétition, les classes de GS, CP, et CE1.

 La classe ayant réuni le plus grand nombre de couronnes remportera cette aventure. Mais tous seront récompensés : les élèves de CE2 CM1 et CM2 préparent en arts visuels de belles surprises...

En GS nous avons aussi travaillé le tri, et avec toutes ces couronnes différentes, c’est un bel exercice, il faut ouvrir l’œil...

Nous comptons chaque jour nos nombreuses couronnes, en essayant de trouver la stratégie la plus efficace. Cette semaine, nous avons pensé que faire des « paquets » de 10 serait plus facile...et c’est comme cela que l’on s’est rendu compte que l’on en avait plus de 100 !...Mais chut...pour le moment on ne dit rien. En effet toutes les classes ont déjà dépassé la centaine...

 Merci aux enfants, parents, amis, familles qui à leur manière, de près ou de loin participent à ce projet ! Merci également à la personne qui a déposé des couronnes dans notre classe l’autre jour !

Et que les meilleurs gagnent!

 

 

Les gâteaux de septembre

 

Chaque mois, nous préparons en classe un gâteau afin de fêter les anniversaires. Notre première recette de l'année: le gâteau aux pommes!

Nous avons souhaité un joyeux anniversaire à Maguelone, qui a fêté ses 5 ans le 13 août, ainsi qu'à Tomis qui les a fêtés le 19 septembre.

Nous avons beaucoup apprécié ce moment, dont voici quelques images. 

Des panneaux pour se repérer...

Cette année, notre maîtresse s'appelle Marina.

Elle est en classe avec nous le lundi, le mardi et le vendredi.

Le jeudi, elle est dans une autre école, mais nous ne sommes pas perdus: nous avons partagé la classe en deux groupes, et chaque groupe a créé un panneau pour permettre à chacun de bien se repérer car nous «voyageons»entre la classe de Marie France et la classe de Lydia tout comme chaque début d'après midi.

C'est bien pratique pour savoir avec qui aller et mieux se repérer!

 

Le gâteau du mois d’octobre : le gâteau à la banane.

 

Au mois d’octobre, pas d’anniversaire dans notre classe…. On s’est alors dit que l’on pouvait « fêter » les vacances et rester tout de même fidèles à notre tradition en partageant un bon gâteau préparé par nos soins le matin même.

Une nouvelle fois le travail d’équipe a été efficace dans les trois groupes que nous avions formés, de la lecture à l’exécution de la recette, sans oublier la vaisselle pour terminer !

 

Et l’après midi nous avons partagé notre gâteau pour le goûter.

Le gâteau du mois de novembre.

 

Au mois de novembre, nous avions 4 anniversaires à fêter : ceux d’Éloïse, d'Emma, d'Ewen, et d'Haziell. Pour qu'ils puissent souffler leurs bougies, nous avons préparé un gâteau aux carottes. Tout le monde s'est régalé, même les plus …. inquiets ; nous avons tous dévoré notre part de gâteau avec appétit !

 

Comme chaque mois, voici quelques images :

ZIG ZAG …..

Afin de s'exercer à tracer des lignes brisées, les enfants ont travaillé à partir d'une figure géométrique, le parallélogramme. Premier souci, la prononciation du mot n'est pas simple : on « se frotte » à un mot de 5 syllabes !

 

Les objectifs, après la découverte de cette nouvelle forme étaient de la manipuler et de l'orienter correctement afin de constituer une ligne brisée. Ensuite, le tracé de lignes brisées au feutre noir au dessus et au dessous était bien plus aisé !

Entourer,,,

 

Durant cette seconde période, les GS ont travaillé sur la notion « d'entourer » Après avoir (re)travaillé sur le sens du mot, ils ont composé une production faite d'un grand rond de carton, de figures géométriques et de tracés à la peinture. Les objectifs de cette démarche créatrice étaient de développer la motricité fine, de faire le lien entre le geste et la trace laissée, et d'adapter son geste à l'action, tout en maîtrisant la préhension de l'outil ( un coton tige) et en contrôlant la pression sur celui ci, Les productions sont pour le moment affichées en classe.

Les activités pour préparer Noël....

Dès la fin novembre, nous avons eu beaucoup de plaisir à préparer Noël au travers de quelques activités. Tout d'abord, par groupes, nous avons assemblé plusieurs rennes composés de feuilles mortes. Pour le fond, on a utilisé de l'encre et du gros sel ; comme ça on dirait la nuit,,,

 

Début décembre, nous avons préparé de jolies cartes, et un cadeau « surprise » pour mettre dans le sapin,

Le gâteau de décembre.

 

Au mois de décembre, pas le temps de rester les mains dans les poches. En plus de nos projets autour du thème de Noel, de nos ateliers, des répétitions de chants ; hors de question de manquer notre traditionnelle recette mensuelle. Cette fois, nous avons préparé tous ensemble un délicieux marbré aux deux chocolats. En effet, Youenn, et Margo ont fêté leurs 5 ans !

 

Happy Birthday !